Banqero, un rhum Suisse aux saveurs exceptionnelles

Banqero, un rhum Suisse aux saveurs exceptionnelles 1

L’esprit des caraïbes vole dans l’air, emporté par les arômes de réglisse et de sucre caramélisé.

« Il a fallu se retrousser les manches et ramer sec avant d’obtenir cette qualité de produit » raconte Yann Francey en regardant la première bouteille de rhum suisse imaginé par deux amis du 18 ème bataillon de chars, cadre de leur rencontre.

Ce dernier venait de quitter le monde de la banque et se cherchait une nouvelle voie. Il a roulé sa bosse dans les plus grosses banques suisses en brassant des fortunes pour les nantis de ce monde, jusqu’à ce que la passion du rhum le rattrape.

Arnaud Nebel lui n’a d’yeux que pour l’entrepreneuriat et l’aventure. De Tiraspol, situé au fin fond de la Moldavie dans le domaine textile à Los Angeles pour du rapatriement technologique, ses péripéties professionnelles en ont fait un roc de la gestion opérationnelle d’une entreprise.

Il n’a suffi que d’un café au lendemain d’une fiesta copieusement arrosée au rhum pour faire l’étincelle : pourquoi ne pas faire du rhum en Suisse. BANQERO était né !

Tout d’abord, le choix de la matière première : une mélasse de canne à sucre BIO en provenance de Cuba. Son taux de sucre élevé et ses arômes puissants en font une base idéale. Ensuite la fermentation : le partenariat avec la Haute École de viticulture et œnologie de Changins (Suisse) ont permis la sélection des meilleures levures et l’établissement de procédés précis.

Enfin la distillation : l’alambic centenaire est entièrement en cuivre et manœuvré par le maitre-distillateur aux multiples récompenses, Alex Paccot. La machine à injection de vapeur possède une colonne de rectification à trois plateaux suivis d’un déflegmateur. « La fermentation est parfaitement maîtrisée et amène une multitude d’arômes » commente Alex en jetant un rapide coup d’œil sur une

sonde. Les queues sont coupées à 50°Vol afin d’offrir aux passionnés un produit de choix. Une partie est encavée dans un chai à 860 mètres d’altitude dans d’anciennes barriques ayant contenu de la Mitis, une Amigne liquoreuse.

La gamme comporte actuellement 2 références. Le BANQERO Silver médaillé d’argent aux World Rum Award de Londres 2020 (WRA) offre un nez ample aux arômes de réglisse, agrémentés d’une pointe de cannelle ; un produit de choix à consommer « on the rocks » ou pour créer de fins cocktails.

Le BANQERO Copper médaillé de bronze au WRA est rond, aux notes de vanille, caramel et café torréfié à boire sec ou, par exemple, en cocktail Old Fashioned.

Fort de leur succès, les deux acolytes vont développer leur gamme avec la mise sur le marché de Punchs au rhum en partenariat avec la Distillerie Séverin, dont les rhums agricoles guadeloupéens ne sont plus à présenter. Ce sont des produits concentrés en fruit avec un taux d’alcool modéré afin de séduire une plus large clientèle. Les trois parfums annoncés « Ananas Victoria – Vanille Bourbon », « Mangue – Fruit de la passion » et « Gingembre – Hibiscus » sont prometteurs.

Embouteillés sur l’île qui se situe au cœur des Caraïbes, les fruits frais sélectionnés sur place sont découpés à la main et mis en bouteille dans la distillerie même. La vanille Bourbon, surnommée « le caviar de la Guadeloupe », se marie parfaitement à l’ananas Victoria dont la chaire parfume à merveille le rhum. Quant aux deux autres créations, « Mangue- Passion » et « Ginger – Hibiscus », elles ne demandent qu’à vous embarquer pour un voyage gustatif sous les tropiques entre sable blanc et mer turquoise.

Un petit partage pour faire grandir le blog !

Laisser un commentaire